Lettres de poilus

Les enseignantes d'histoire et géographie (Mmes Ravon, Hodicq et Le Livec) ont proposé aux élèves de 3ème dès la rentrée un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) en collaboration avec les enseignantes de lettres (Mmes Maillet, Laurelli et Grange). Après avoir consulté des documents d'archives sur les soldats hennebontais disparus pendant la grande guerre fournis par M Pichon, président des Cahiers du Vieil Hennebont, ils ont rédigé des lettres.
S'inspirant de vraies lettres de poilus, il s'agissait d'écrire une lettre d'un soldat au front écrivant à un.e proche et de la réponse de celui-celle-ci.
Chaque classe a choisi deux lettres pour la représenter.
Ces lettres ont fait l'objet d'une lecture à tous les élèves de 3ème mardi 9 novembre au réfectoire du collège.
Entre toutes ces lettres, deux ont été choisies et lues à la cérémonie officilelle du 11 novembre de la ville de Hennebont. Il s'agissait des lettres de Orlann Debaize et de Louis Pringault en 3ème D.

 

Le Télagramme 12 novembre 2021

Ouest France 12 novembre 2021

Création de lettres de poilus en 3è

Dans le cadre d'un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire), les élèves de 3ème ont travaillé depuis le début de l'année sur la rédaction de lettres de poilus de 1914-1918, avec leurs professeurs d'histoire-géographie et de français. En amont du projet, M Pichon, président des Cahiers du Vieil Hennebont avait rencontré les professeurs à propos du travail effectué sur les soldats hennebontais disparus pendant la grande guerre.
Certains élèves ont écrit des lettres s'inspirant de vraies lettres de poilus, parfois des échanges épistolaires, et chaque classe a choisi deux lettres pour la représenter. Puis toutes les classes ont élu deux lettres qui ont été enregistrées, puis lues à la cérémonie officilelle du 11 novembre de la ville de Hennebont.
Auparavant, lundi 9 novembre, tous les élèves de 3è et leurs enseignants se sont regroupés dans la cour du collège pour écouter les lectures des lettres choisies, dans chacune des classes.

La lettres de Eloise Weber et Jade Guigo (3D), correspondance fictive entre un soldat hennebontais et son épouse, que vous pouvez lire ici, sont les lettres lues lors du 11 novembre, que vous pouvez écouter en cliquant sur ce lien (Facebook Ville d'Hennebont) ainsi que la présentation du projet par Mme Le Livec, professeure d'histoire-géographie.

Découvrez au CDI  une petite exposition sur la guerre, avec des livres et les lettres choisies.
Ci-dessous, les lecture des lettres par les élèves devant les autres 3èmes.





«