• Du renouveau !

    Soucieux de communiquer toujours plus harmonieusement avec vous, votre collège se dote d'un nouveau site internet

  • Coups de coeur du CDI !

    Cliquer ici pour découvrir la suite

  • Dans le cadre de la journée contre le harcèlement scolaire du 5 novembre, Mme Ferreira (CPE) a proposé aux élèves de 3ème de réfléchir aux conséquences du harcèlement et de choisir des mots évoquant ce problème.
    Sur le temps du midi, des élèves volontaires ont préparé des affiches et exposé leurs mots dans la cour, le 5 novembre, que vous pouvez voir sur cette photo.
    A cette occasion, le CDI propose durant le mois de Novembre une sélection de livres sur le harcèlement.





  • Bonjour

    Les écodélégués ont été choisis pour (presque) chacune des classes : voici la liste de ces ambassadeurs de l'écologie du collège

    Ils ont bénéficié le 9 novembre d'une formation, lors de laquelle ils ont commencé à élaborer leur charte, choisi des missions et actions à réaliser, préparé le questionnaire de l'exposition "Objectifs du Développement Durable"  à destination des élèves, et créé des affiches représentant sous forme de mots leurs priorités !


    Affiche des 6-5èmes (au 1er étage)


    affiche des 4-3è, au deuxième étage

  • Dans le cadre d'un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire), les élèves de 3ème ont travaillé depuis le début de l'année sur la rédaction de lettres de poilus de 1914-1918, avec leurs professeurs d'histoire-géographie et de français. En amont du projet, M Pichon, président des Cahiers du Vieil Hennebont avait rencontré les professeurs à propos du travail effectué sur les soldats hennebontais disparus pendant la grande guerre.
    Certains élèves ont écrit des lettres s'inspirant de vraies lettres de poilus, parfois des échanges épistolaires, et chaque classe a choisi deux lettres pour la représenter. Puis toutes les classes ont élu deux lettres qui ont été enregistrées, puis lues à la cérémonie officilelle du 11 novembre de la ville de Hennebont.
    Auparavant, lundi 9 novembre, tous les élèves de 3è et leurs enseignants se sont regroupés dans la cour du collège pour écouter les lectures des lettres choisies, dans chacune des classes.

    La lettres de Eloise Weber et Jade Guigo (3D), correspondance fictive entre un soldat hennebontais et son épouse, que vous pouvez lire ici, sont les lettres lues lors du 11 novembre, que vous pouvez écouter en cliquant sur ce lien (Facebook Ville d'Hennebont) ainsi que la présentation du projet par Mme Le Livec, professeure d'histoire-géographie.

    Découvrez au CDI  une petite exposition sur la guerre, avec des livres et les lettres choisies.
    Ci-dessous, les lecture des lettres par les élèves devant les autres 3èmes.





  • Bonjour, 

    Si vous n'avez pas la possibilité de venir au CDI emprunter un livre, vous pouvez toujours les commander ! Pour cela, envoyez-moi un message sur pronote en m'indiquant le titre et la cote du livre, je vous le porterai dans votre salle.

    Si vous ne savez pas quoi lire, faites votre choix sur le
    C
    atalogue du CDI


    ou consultez cette liste des romans par thèmes


    Bonnes lectures

    Mme Lust

  • Lanah Astral a disparu. Cette élève du collège a été vue pour la dernière fois sur la caméra de surveillace du CDI, où on la voit entrer au CDI capuchonnée, tenant une pile de livres et son doudou. Puis un éclair blanc, fulgurant. Elle n'est jamais sortie du CDI.
    Les enquêteurs amateurs sont nombreux à tente de résoudre ce mystère...Les indices trouvés au sol : un doudou, un trousseau de clefs, traces de chutes...et un mystérieux message vous mettront sur la piste pour retrouver Lanah.

    Videosurveillance


    et voici le grand gagnant du jeu, Ewen Mathiot 6A, entouré des "Souris du CDI", créateurs.trices du jeu !






    UN GRAND MERCI A MES SOURIS DU CDI : LOUANE ELY HIPPOLYTE DORIAN YOUNA QUI ONT ELABORÉ CETTE ENQUETE !

     

  • Le télégramme 11 novembre 2020

    Ouest France 11 novembre 2020


    Article du lundi 5 octobre 2020 Ouest France


    Article du 10 septembre Le Télégramme